Un blog en 6 pièces

Tintin au pays du plagiat…

In Près des enceintes, Vlameth Brevada on 29 septembre 2011 at 01:57

par Vlameth Brevada

… ou pourquoi s’emmerder à payer des droits aux artistes pour mettre de la musique dans une pub?

Tout a le monde a vu la pub Peugeot qui-dure-une-demi-heure, avec un faux château de Moulinsart, des faux Dupondt, etc… Comme tout le monde, vous vous êtes d’ailleurs demandé ce que Tintin venait foutre dans une pub Peugeot. Mais là n’est pas la question. Parce que dans cette pub, vous aurez aussi remarqué que la musique de fond imite assez largement le générique du dessin animé Tintin, qui passait sur France 3. C’est assez bien foutu, on reconnaît vaguement l’air, mais difficile de dire qu’il y a plagiat. Ces derniers jours passe aussi à la radio une pub toute pourrie pour le site « Un test, un bisou », sombre histoire de glycémie et de diabète, le tout orchestré par Johnson & Johnson. Bon bah là, pas de Tintin en vue, mais on entend une petite musique au ukulélé, 3 accords gentillets avec une flûte traversière derrière. Même pas besoin d’écouter pour reconnaître la touch Cocoon. Sauf que ce n’est pas du tout Cocoon, mais une imitation de leur morceau Chupee. Là encore, impossible d’appeler cela du plagiat, mais on utilise quand même clairement une référence évidente au groupe.

J’ai fait ma petite enquête: pour qu’il y ait plagiat en matière de musique, il faut que 4 mesures soient reproduites. Autant dire qu’on en est loin dans ces cas précis. Plutôt que d’appeler cela du plagiat, je devrais donc plutôt appeler ça de la paraphrase musicale. On reprend un thème, une idée, une couleur, en l’organisant différemment. Et à ma connaissance, il n’y a pas de lois contre la paraphrase.

Bien entendu, la première raison de ces paraphrases est financière: pas de droits musicaux à payer, et l’annonceur est content. Pour votre culture, sachez d’ailleurs qu’il y a 2 types de droit musicaux: les droits éditoriaux, défendant l’utilisation de la partition d’un morceau, et les droits phonographiques, défendant l’usage de la bande. Par exemple, si je joue un morceau des Beatles en public avec ma guitare et mon tambourin, je dois payer des droits éditoriaux (car je reproduis la partition), mais pas les droits phono, car je ne passe pas la bande. En revanche, si je passe un disque des Beatles en public, là je dois payer les 2 droits. Pourtant, cette pratique est assez nouvelle. On avait déjà vu des annonceurs faire interpréter un morceau connu par un groupe inconnu (genre Orange qui faisait chanter Come together à des nobodes), pour ne payer que les droits éditoriaux, mais profiter quand même de la notoriété du morceau et le reproduire à la note près.
En revanche, la paraphrase est d’après moi une pratique assez nouvelle, et qui devrait se généraliser assez vite maintenant qu’un géant comme Peugeot s’en sert officiellement.

Mais alors, au-delà de l’aspect money-money, quel est l’intérêt de l’usage de la paraphrase dans la pub? Je vais tenter un début de réponse: je pense que 90% des gens ont une oreille assez merdique pour ne pas faire la différence entre le morceau de Cocoon et la pub J&J. La mélodie de Chupee reste donc en tête -sans même avoir été entendu puisque ce n’est PAS le morceau- et on y associe automatiquement le message de la pub dès qu’on le sifflote inconsciemment. Et il faut bien reconnaître qu’ils ont réussi leur coup, les morceaux de Cocoon étant bien le genre de chansons qui te restent dans le crâne jusqu’à en avoir envie de se pendre. D’une certaine manière, la pub exploite la tendance « chanson facile à 2 accords qui se retient bien » de l’industrie musicale et des radios généralistes, en en contournant seulement Concernant le journaliste gay à houpette, c’est encore autre chose. J’ai l’impression que les auteurs de la pub avaient un match de squash le jour du choix de la musique, et plutôt que de se faire chier à trouver un morceau qui colle, parce qu’il est déjà 18h et qu’on va galérer à trouver une place dans le quartier, ils ont choisi de faire recopier le thème du dessin animé à un compositeur, basta, et on est à l’heure pour notre partie.

D’après ces 2 annonceurs, on devrait donc croire qu’à force d’être habitués à écouter des morceaux qui se ressemblent tous, à force d’accumuler les mélodies qui se retiennent tout de suite, on rend nos cerveaux capables de ressentir une émotion particulière pour une marque à la simple évocation d’un thème musical(« Oh, on dirait le dessin animé Tintin… Tiens, ça me donne envie de m’acheter une Peugeot! »). Mais en fait, à part donner une identité à un spot, la musique de fond n’est peut-être pas si essentielle que ça dans le processus de mémorisation. Son rôle s’arrête à l’aspect esthétique de la pub et à l’indication qu’elle donne du positionnement de la marque. Du coup, on se dit que les types de Peugeot ont bien eu raison d’aller jouer au squash plutôt que de se prendre la tête pour une pub que tout le monde aura oublié la semaine suivante…

Publicités
  1. bravo pour l’erudition sur les droits. C’est plutot bien argumenté!
    En fait il manque dans l’analyse quelques points majeurs. Alors je me devais de venir apporter un peu de contenu supplementaire : le faux château de Moulinsart, les faux Dupondt, etc… ,ne sont pas si faux que ça …. Ce sont donc les authentiques personnages du film de Sony, tourné en motion capture, qui apparaitrons dans le film de Peter Jackson et Steven Spielberg, le secret de la Licorne, qui sort sur les ecrans fin Octobre, qui apparaissent dans la pub print, presse, et affichage. Alors si « comme tout le monde, vous vous êtes d’ailleurs demandé ce que Tintin venait foutre dans une pub Peugeot » [DLR], c’est parce qu’au niveau international – 22 pays – nous avons decide de nous associer a Sony pour la sortie de ce film. Alors a un specialiste des droits, il n’aura pas echappe qu’en France, pour proteger le cinema national, il est interdit de communiquer en cinema et en TV sur un film ou des elements de ce film, ou d’en faire reference ostensiblement tant que celui ci est encore a l’antenne, ou plus exactement sur les ecrans.
    Dans tous les autres pays, le pack shot met ostensiblement en avant un « pour feter la sortie des aventures de Tintin, le secret de la Licorne, Peugeot etc …. »
    Coup double, Sony est content on fait de la promo pour leur film et nous on utilise les personnages du film.
    Pour la musique, on n’a pas reussi a avoir l’accord de Spielberg qui voulait garder la musique du film en exclusivite, alors que c’etait le scenario initial, et donc on a cherché à creer un environement sonore qui soit referent avec l’univers, via une musique de composition … Voila, pour parfaire le tableau, je dirais que la France communique un peu tot et que la deconnection avec la sortie du film au cinema est plus visible et ne favorise evidemment pas la comprehension immediate.
    ah au fait je ne joue pas au squash … mais j’aimerai bien …
    Olivier G dir de la publicite de la Marque Peugeot

  2. Je pense que Peugeot a du tellement raquer en achetant les droits pour sortir une ligne Peugeot badgée Tintin qu’ils n’allaient pas non plus se taper la musique du film.
    Ce qu’il vaut voir c’est que ce business rapporte plus à la production du film qu’au lion…On pourrai parlé de la longue guerre entre Aston Martin et BMW pour apparaître dans un mission impossible et pourtant il ne me pousse toujours pas la queue d’une envie d’Aston. Ce n’est qu’une question de positionnement, et ce qui m’embête avec Peugeot c’est qu’ils s’associent à des truc comme Tintin, Roland-Garros, Eden-Park, 64…à part montrer que ce sont des gros conservateurs de droite (oui le Pen aussi a toujours roulé en peugeot) je vois pas où ils veulent aller.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :