Un blog en 6 pièces

Archive for the ‘Le salon’ Category

Le 6-coups de la semaine – Spécial ELECTIONS

In Le salon on 22 avril 2012 at 12:19

Ils se sont portés volontaires pour animer la campagne présidentielle. Nous nous portons volontaires pour leur mettre une petite pichenette. Et vive la République!


1. Nathalie Kosciusko-Morizet

Une voix qui déraille, c’est déjà pénible. Mais alors une voix qui déraille pour débiter autant de conneries, c’est vraiment insupportable. En 2012, Nadine Morano se prononce Nathalie Kosciusko-Morizet.

Agnès Jaoui + Bree Van de Kamp = NKM

2. Jean-Michel Aphatie

Du haut de son piédestal médiatique, Maître Jean-Michel donne des leçons à l’ensemble de la classe politique, crache à la gueule des petits candidats selon lui « inutiles » et vilipende une campagne présidentielle qu’il juge « minable ». Redresseur de torts devant l’éternel, le Basque bondissant se montre étonnemment moins pugnace face au Président sortant…

3. Jean d’Ormesson

« Mais qui a foutu du Guronzan dans la camomille de papy??? » Jeannot a découvert les réseaux sociaux et ça y est, on se tape des RT et des likes tous les 1/4 d’heure. Son exploit: réussir à se faire passer pour un audacieux en appelant à voter Sarkozy, président sortant et annoncé à 25% d’intentions de vote. Sacrée paire de burnes! Bon, au moins, on sait maintenant tous qui vote UMP parmi nos amis FB, ce qui n’est jamais inintéressant en vue des prochains apéros avec eux…

J. d'O. juste avant d'écrire son papier dans le Monde.

4. Hélène Ségara

Chez Ruquier, la gitane en mousse fait la morale à Philippe Poutou avant de déclarer à Europe 1 que « certains vont aux Restos du Coeur en Mercedes ». Une analyse politique d’une clairvoyance redoutable, n’ayant d’égale que la vision acérée de son camarade Andrea Bocelli.

5. Fadela Amara

Doc Gynéco aurait dû prévenir son ami Nico, que  »une fille du mouvement, ça tourne avec le vent »! Le PS redevenant bankable, toutes les putes reviennent au bercail… Et le retour le plus attendu, c’est celui de notre chaussette préférée : Eric Besson… Et pour ça, un ministère. Pas moins! Ensuite, ça sera Carla.

 

6. Jean-François Copé

Pas de raisons particulières de s’en prendre au sympathique JF, mais comment composer un 6-coups politique sans penser à lui?

Candidat, affiche-toi!

In Le salon, Vlameth Brevada on 17 avril 2012 at 00:57

par Vlameth Brevada

Tu as acheté l’Equipe au lieu de lire les programmes des candidats, et t’avais un cours de flûte traversière le soir de « Des paroles et des actes »? Et bah, c’est pas bien! Heureusement, on te propose une séance de rattrapage: la vérité de la campagne se trouve dans la rue, sur les affiches des candidats. Il n’y a qu’à suivre notre guide:

Si t’es branché porno gay, vote Front de Gauche:

Si tu n’as pas trop envie d’aller te les geler le dimanche après-midi à un meeting, vote Jacques Cheminade:

Si tu rêves par dessus tout d’une vie bien chiante à la montagne OU si tu caresses secrètement le rêve de passer tous tes dimanches matins au marché de ton village, sur un banc, à la cool OU si tu as l’habitude de fermer ta chemise bleu ciel jusqu’en haut OU si tu sors avec une pouf en jean taille haute, alors oui, tu voteras Marine Le Pen. Désolé.

Si toi, ton truc, c’est de réhabiliter le brushing 90’s, et si tu demandes avant tout le retour des pubs Juvamine à la télé, alors pas de doute: vote Nicolas Dupont-Aignan.

 

 

En tout cas, de notre côté, si on devait se fier aux affiches qu’on voit un peu partout sur nos murs, notre choix serait clair:

VOTEZ AYEM!! 

 

Le 6-coups de la semaine / n°12

In Le salon on 26 février 2012 at 01:20

Cette semaine, on shoote des dinosaures du 6-coups: jusque-là épargnés, ils ne cessent pourtant d’alimenter notre haine quotidienne, et ce, depuis longtemps. Il est grand temps de leur rendre hommage, et de les remercier de satisfaire notre esprit critique à leur moindre sortie. Haters nous sommes, haters nous resterons.

1. Bixente Lizarazu

 

Voilà ce que c'est de prendre la chemise de sa meuf

 

Ses prestations au micro nous font presque regretter que la Champions league ne soit pas diffusée sur France 3 et commentée par Xavier Gravelaine. C’est dire. Et je ne parle même pas des pubs FdJ. Ni de son émission sur RTL. Ni de ses chroniques dans l’Equipe.  Bixente, si tu te remettais plutôt au surf à plein temps?

2. Claude Allègre

« Le réchauffement climatique ? C’est des foutaises ! » (L’imposture climatique 2009),  » Les victimes de l’amiante ? Une psychose collective ». Clauclau, le socialiste le plus con de l’histoire, soutient désormais Nicolas Sarkozy pour 2012. Un visionnaire !

3. Sébastien Chabal

Tu peux toucher tes genoux sans te baisser, toi? Bah Chabal, il peut.

Une fin pathétique pour la plus grosse arnaque du rugby français. Le Caveman, qui compte plus de contrats publicitaires que de lignes à son palmarès, indésirable au Racing Metro en raison de performances sportives plus que décevantes, a décidé d’aller faire un ultime coup de com en jouant un match pour un club de 7e division australienne. Triste.

4. Guillaume Canet, Président des Césars 2012

Si l’acteur-réalisateur pourrait figurer à vie dans le 6-coups pour avoir commis Les Petits Mouchoirs, c’est avant tout le président des Césars qui est visé aujourd’hui. Le choix de la personne symbolise bien ce qu’est devenu cette cérémonie ratée d’avance, sans rythme ni plaisir, et qui ne nous a plus fait rire depuis la fin du XXe siècle (Depardieu bourré mis à part). Faudrait la déplacer au milieu du mois d’août pour éviter la comparaison avec les Oscars…

5. Pierre Lescure

Et après, on va chercher des emmerdes à Frédéric Mitterrand...

Pierre Lescure est directeur de théâtre, journaliste, patron de chaine à vie, écrivain, chroniqueur, etc…. Il a surtout un talent exquis: faire croire qu’il raconte « les années Canal » ou « la génération in the baba » (son nouveau livre) alors qu’en fait il ne parle que de lui, de lui, et de lui, en distribuant des leçons de morale sur tout et n’importe quoi, puisqu’il a tout fait au cours de son existence géniale. Sauf que pour ça, on a déjà Francis Huster qui fait ça mieux que toi, merci. A ranger dans la case « vieux con », donc.

6. Laurent Ruquier

Quand on se retrouve devant France 2 le samedi soir, c’est déjà qu’on passe un week-end de merde. Alors se taper des jeux de mots pourris toute la soirée, et surtout, voir un gogol rigoler à ses propres vannes, c’est vraiment trop. Laurent, le théâtre des 2 Ânes n’attend que toi. Sans caméras, svp. Pour ceux à qui ça ne suffirait pas, jetez donc un coup d’oeil à son émission quotidienne, où on le voit déglinguer des jeunes humoristes (pas drôles, certes) pendant une heure. Si vous tenez plus de 5 minutes sans ressentir la moindre envie de meurtre, chapeau.

Tous les chemins mènent à l’Appartement Collectif

In Le salon, Vlameth Brevada on 17 février 2012 at 16:37

par Vlameth Brevada

Naïvement, nous pensions que les gens venaient dans l’Appart’ pour y chercher des réflexions intelligentes sur le monde qui nous entoure. Il s’avère que c’est faux. C’est en tout cas ce que nous révèlent les recherches Google qui ont mené les heureux internautes jusqu’à nous. Résultats authentiques, je précise. Et retour des vrais articles très vite…

Comment se retrouve-t-on dans l’Appart’ sans le vouloir? Facile, on peut par exemple être en recherche de conseils pratiques (« vidéo se branler avec aspirateur »), ou vouloir partager son quotidien avec les autres internautes (« mon voisin se masturbe devant la fenêtre »). En arrivant chez nous, pas sûr que tout le monde ait finalement trouvé ce qu’il cherchait (« beaux mecs CRS en slip », « appartement viol »). Quoi que.

Enfin, saluons les géniales associations d’idées de certains d’entre nos lecteurs : « sophia aram cravache », « belle fille morte une truite », « poissonnerie morano ».

Et puis vous remarquerez qu’une requête « homme beau, pas chiant, cultivé et riche humour » a mené quelqu’un tout droit chez nous. Ce qui prouve bien que Google ne dit pas que des conneries.

Voici donc le meilleur des requêtes menant à l’Appart. Si jamais tu te reconnais dans l’une d’entre elles, pas d’inquiétudes, tu resteras anonyme. Mais si c’est toi qui as tapé « histoires branlettes entre vieux », sache quand même que tu as un sérieux problème.

Le menu best of Google (source: WordPress):

Porno collectif

un colombien à top chef

nikita est naze

julia channel nue

top chef et gueule de con

cœur de pirate nez retroussé

voir chatte ségolène et rachida dati

top chef norbert nul

jérémie elkaïm douche

cœur de pirate à poil

chien dreadlocks

pute de luxe

image de quelqu’un qui sait pas faire du rugby

interdiction de jeter du pain dans la cantine

les français mangent du bon pain blanc et les allemands du kaka

il décrasse les crampons de son maître video gay

les poils de ghislaine

viol appartement porno

coupe de cheveux nul

philippe doucet pénible

homme beau, pas chiant, cultivé et riche humour

vacances ladyboy

pur satin pyjama

belle fille morte une truite

femme paul scholes

arrogance bourgeoise

comment écrire à cyril linette directeur service des sports canal +

appartement korben dallas

maiwenn hot

le cul de cœur de pirate

nadine morano jeune

muriel robin prognathe

poissonnerie morano

que devient dupont de ligonnes

marion cotillard tu t’es vu quand t’as bu

sophia aram cravache

j’ai les mêmes tatouages que cœur de pirate

salon de tatouage québec ce que vous devez savoir

rut d’ânes

la maison d’alain delon a été faite je croyais que c’était une maison ancienne

porno en plein air au banco

l’appartement porno

le string de maiwenn

scarface n’est pas une référence en matière de politesse

hanouna lapix le pen

mon voisin se masturbe à la fenêtre

le beau cul de veronique

jacques sparrow

histoires branlettes entre vieux

vidéo se branler avec un aspirateur

les paresseuses bon pour ne pas faire l’amour

beaux mecs crs en slip

homme beau, pas chiant, cultivé et riche humour

Mayweather vs Pacquiao

In Le salon, Roi des ânes on 1 février 2012 at 12:02

Par Roi des ânes

Tous les 8 mois environ, la rumeur revient, les deux plus grands boxeurs de notre temps vont enfin s’affronter. Les chiffres tombent – un gâteau de 50 millions de dollars à se partager entre eux-, les fausses conversations téléphoniques annonçant le match abondent sur Youtube faisant fantasmer des millions de fans, mais le combat est sans cesse reporté: 5 mai, 9 juin, novembre 2012… What the fuck ? Ou comme dirait DSK, « what is it about » ?

Si vous n’aimez pas la boxe, cet article est aussi – un peu – pour vous, car ce sont deux icônes de la culture populaire mondialisée, un peu comme Adele et le Che.

Du point de vue divertissement, c’est le match idéal pour une raison simple: Mayweather est un génie de la défense et Pacquiao, un génie de l’attaque. Le premier est invaincu en 42 combats, le second champion dans 8 catégories différentes. Mayweather, ultra-précis, travaille en contre, ne lance jamais plus d’un coup à la fois, le second, hyperactif, travaille en combinaisons de 3, 4 voire 5 coups sans jamais relâcher la pression.

Niveau personnalité, c’est aussi la nuit et le jour. Floyd “Money” Mayweather Jr est un enfant du ghetto américain: mère sous crack, père boxeur et dealer de coke (sa carrière pro s’arrête quand son beau-frère lui tire dans les genoux au fusil à pompe alors qu’il tient le jeune Floyd dans les bras – pour se protéger disent les mauvaises langues). Il évolue dans le Show Biz de Las Vegas, c’est un beau gosse obsédé par l’argent – il a changé son pseudo originel “Pretty Boy” pour “Money”-.

Mais c’est avant tout une hallucinante tête de con. Arrogant, frimeur, provocateur adepte du “trash talk” même avec le légendaire commentateur Larry Merchant.

Choqué Larry !

Il tape aussi sa femme et va faire bientôt 90 jours de prison ferme, ce qui n’arrange pas nos affaires.

Quant à Manny “Pac-Man” Pacquiao, rien que dans le pseudo, on comprend que ce n’est pas la même – il s’agirait en fait d’une référence à son chien et pas au jeu video…-. Le mec vient du trou du cul des Philippines, où il vendait des crêpes dans la rue pour 2 dollars par mois. Il a truandé sa carte d’identité pour pouvoir se battre avant d’être majeur, d’où le total de 59 combats pro à 33 ans – on connaît le favori des deux pour la maladie de Parkinson.

À force de victoires féroces, notamment les deux triptyques sanglants contre Morales et Marquez, il est devenu le héros du peuple philippin et est élu au congrès depuis 2010. On le dit assez proche de la junte d’extrême droite militaire, mais bon, dans un pays où un boxeur vote les lois, il n’y a pas de raison de s’inquiéter outre mesure.

The Fighting Congressman

Et la technique, dans tout ça ?!! 


Pourquoi Floyd et Manni sont “géniaux” et pas “très forts” comme les autres athlètes des catégories Walter & Super Walter ( 63-69 kg) où s’affrontent les plus grands talents des années 2000 ( De la Hoya, Cotto, Mosley, Marquez, Judah, Margarito, Hatton, Ortiz, Berto etc.)

Et bien, parce que ce sont des créateurs, rien que ça.

Mayweather a grandi à Grand Rapids, dans une rue caillera d’où est issue une lignée de boxeurs utilisant une technique de défense spéciale qu’il a poussée à la perfection : le “shoulder roll”- roulement d’épaule pour les nuls en anglais. Le concept: un bras avant très bas avec l’épaule très haute de sorte à protéger le menton, avec un gant arrière collé sur la joue droite. La coiffe de l’épaule sert de leurre en oscillant de droite à gauche. Toujours à bonne distance Floyd Mayweather fait glisser les coups en tournant son buste de gauche et de droite au même rythme que son adversaire, même coincé contre les cordes. Cette technique le rend quasi inatteignable à la tête. Nombre de boxeurs se sont épuisés sans jamais l’atteindre et les happy few se comptent sur les doigts d’une main. On se souvient de “Sugar” Shane Mosley qui lui rentre à la 2e reprise un direct du droit dans la bouche, et plus fortuitement de Zab « Super » Judah qui l’attrape avec un crochet du droit en contre. A chaque fois, on a cru Floyd au bord du KO mais il s’est accroché et les autres ont recommencé à manquer, inexorablement, en cherchant à le toucher en haut.

À vrai dire, on ne connaît pas exactement la “qualité de son menton”, c’est-à-dire sa capacité à encaisser des coups propres. C’est ce qui rend cette rencontre si passionnante parce que Manny, les crochets du gauche en pleine poire, c’est sa marque de fabrique !

Many Pacquiao est un puncheur très puissant et surtout très rapide. Vraiment très rapide. Des bras bien sûr, mais aussi des jambes qui lui permettent d’effectuer des déplacements véloces et donnent une férocité effrayante à ses attaques. On citera l’humiliation d’Oscar de La Hoya qui ne voyait jamais le petit oiseau sortir.

Mais le génie de Pacquiao se trouve dans les angles qu’il trouve grâce à une forte capacité à se désaxer latéralement. Le principe est cruel, l’adversaire ne voit pas venir le coup fatal de la combinaison qui est masqué par l’angle de frappe. C’est l’héritage de son entraineur Freddy Roach, finement surnommé “cockroach”- cafard, par le clan Mayweather, et qui, pour le coup, a vraiment chopé Parkinson ( HBO Boxing lui consacre un feuilleton passionnant en ce moment.) 
De plus, Many a cette lucidité et cette acuité rares qui lui permettent de donner un coup tout en en esquivant un autre. L’exemple le plus somptueux est le KO humiliant du sympathique Ricky Hatton à la fin de la 2e reprise…

Voilà quelques une des raisons qui font de cette rencontre le match le plus attendu de la décennie, notamment parce que ces deux boxeurs ont besoin d’un final splendide ( leur Ali – Foreman ) pour être couronnés et passer seuls à la postérité.

Le petit plus Pacquiao

Il donne des concerts cheesy après les combats. Il chante comme une bille mais qui aura les couilles de lui dire? Hein ? Qui ?

Manny au top.

Le petit plus Mayweather

Son amitié avec 50 cents qui accompagne en live ses entrées sur le ring.

Le maître mot: maturité

Quoi ? Vous voulez connaître mon pronostic ? OK. 
Mayweather, le cul par terre dans la 4e et la 5e (KD), survit et l’emporte aux points à la fin de la 12e reprise.


NB: l’auteur se réserve le droit de modifier à loisir ce pronostic avant le match et peut-être même après.


Le 6-coups de la semaine – n°10

In Le salon on 20 janvier 2012 at 18:40

En 2012, les locataires sont toujours de sympathiques bons vivants , jamais en reste quand il s’agit de distribuer, par-ci, par-là, quelques petites pichenettes, à coups de calibre 22. Le 6-coups est donc de retour, pour le plus grand plaisir de nos visiteurs. R.I.P.

1. Frédéric Beigbeder

En temps normal, Frédo ne dérange pas trop. Malheureusement, il sort un film cette semaine et se retrouve donc dans tous les médias à répandre ses pépins de melon…  Et si cela ne suffisait pas, Louise Bourgoin et Gaspard Proust assurent les premiers rôles de son film. Le tiercé gagnant!!

2. Jérémy Michalak

Elijah Wood?

Le concept du mec qui ne  sert à rien d’autre qu’à sortir une vanne tous les 1/4 d’heure, ça existait déjà avec Laurent Baffie. Sauf que lui, il était drôle. A chaque fois que Michalak l’ouvre dans « C à vous », j’ai envie de changer de chaîne, malgré Alessandra Sublet. C’est dire si je le hais.

3. Les espoirs des César 2012, Génération spontanée

Ils se mettent à nu ( « Vouuuuuuui…on est comédiiiiiiien ») dans leur vidéo « Corps et âmes ». On dirait un spot contre le cancer, sauf que ça ne sert à rien. Ni la pauvre musique dramatique, ni le texte bidon, ni le noir et blanc n’y font rien, il n’y a plus d’espoir pour le cinéma français, ça joue faux, faux, toujours faux. Et pourtant y’en a 4 bons cachés dans le troupeau…

4. Le FBI

Les enfants de J. Edgar Hoover viennent de fermer Megaupload et arrêter son fondateur Kim Dotcom ( je ne sais pas si tous les journalistes ont compris que c’était un pseudo puisqu’ils l’appellent « Monsieur Dotcom » bien qu’il ne soit pas coréen). Heureusement, comme la page de protestation facebook le rappelle, Chuck Norris peut toujours télécharger sur Megaupload.

5. Charlotte Gainsbourg

Bon, c’est un peu dur, parce que c’est une meuf sympa, intelligente, et plutôt intéressante. Mais bon, il faut que quelqu’un le lui dise: Charlotte, TU CHANTES COMME UNE MERDE. Voilà.

6. Hervé Morin

Pour en finir une bonne fois pour toutes avec les vestes de costume trop larges.

Le 6-coups précédent, c’est par ici.

Lapix vs Le Pen: match nul?

In Le salon, Vlameth Brevada on 18 janvier 2012 at 01:32

par Vlameth Brevada

D’après l’ultra-célèbre citation de Gary Lineker, « le football est un sport qui se joue à 22, et à la fin, ce sont les allemands qui gagnent. » Et bien en 2012, on pourrait presque dire que les débats politiques à la télé se jouent à 2 et qu’à la fin, c’est toujours Marine le Pen qui gagne. Ce qui nous promet une belle année de merde.

Tout le monde ne parle que de ça sur Facebook et compagnie: Anne-Sophie Lapix a collé une branlée médiatique à Marine le Pen dimanche dernier sur Canal Plus. Peut-être même la première petite pichenette à laquelle la Jeanne d’Arc 2.0 n’a pas su répondre correctement. En cela, grand bravo à ASL, qui quitte d’ailleurs en un week-end le costume de la nobode du dimanche pour endosser celui de journaliste.

Malheureusement, quels qu’aient été ses efforts, il y a fort à parier que toute cette pseudo-agitation fasse finalement le jeu du FN. Ma première question est la suivante: qui regarde « Dimanche Plus » ? J’ai peut-être tort, mais ma géniale intuition me souffle que les militants FN ne sont pas forcément les téléspectateurs les plus assidus des émissions médias/people/politiques de Canal+. Je rappelle qu’à la même heure, il y a Chabada sur France 3. Ce qui me fait croire que l’émission a surtout permis à un public hostile au FN de se satisfaire, à juste titre d’ailleurs, de l’embarras de MLP, et non à des sympathisants de revoir leur jugement sur leur leader de guerre. Mais bon, il y a eu ensuite assez de diffusion de la vidéo sur Internet pour qu’un max de gens y ait accès, donc passons là-dessus.

Oui, c'est la même photo que partout ailleurs. Désolé.

En fait, le plus important dans cette affaire me semble être de souligner que si Lapix joue ici l’héroïne courageuse -à juste titre là aussi-, Marine Le pen, quant à elle, reprendra d’ici quelques jours son rôle préféré: celui du martyre, la pauvre citoyenne qui aimerait dire au monde entier qu’elle est leur meilleure copine, mais que les médias font systématiquement taire. Complètement démago bien sûr, mais efficace. Et pour en revenir aux sympathisants FN ou aux indécis qui pencheraient petit à petit vers le bleu marine, parce qu’ils se sentent oubliés par la classe politique, c’est exactement le type de message qui peut leur plaire: « Regardez-moi, j’essaie de parler, mais les « bobos de Canal Plus » – dans le vocabulaire cliché du FN- veulent à tout prix m’empêcher de m’exprimer et me rabaisser. » Je me mets à leur place: si un journaliste déglinguait Eric Cantona en live – qui n’est d’autre que la réincarnation de Jean Jaurès à mes yeux- ça ne me donnerait qu’une plus forte envie de voter pour lui. Il y a tellement de passion pour la personnalité des candidats que les voir en difficulté suscite autant la pitié de leurs sympathisants que la cruauté de leurs adversaires. Et les indécis, auraient plutôt tendance, eux aussi, à ressentir une certaine pitié, qui me semble être un sentiment humain plus immédiat que la cruauté. Non? Dans cette histoire, c’est finalement la personnalité de Le Pen qui est en jeu, et c’est son domaine favori. Dommage pour nous.

Par ailleurs, l’attaque qui a mis MLP en difficulté touche un domaine assez peu représentatif des idées dégueus du FN: certes la taxe sur l’importation de produits étrangers suit une logique protectionniste au travers de laquelle on peut déceler une franche xénophobie, mais ce n’est pas la critique la plus directe que l’on peut adresser à Le Pen. D’autant plus que Lapix a insisté sur les chiffres et l’incohérence des montants annoncés, ce qui est vrai, mais que l’on pourrait certainement reprocher, sur d’autres projets à Hollande, Bayrou, Sarkozy, Mélenchon, etc… Les effets d’annonce en période de campagne électorale ne sont pas le fait du FN, mais de bien de tous les partis. Sauf d’Eric Cantona, bien sûr. Cela rend cette déstabilisation moins puissante que ce qu’elle paraît être: Lapix a fustigé la classe politique dans son ensemble plus que le parti extrémiste et raciste dont elle avait le leader à sa table. Ainsi, ce qui ressort de cet échange, c’est que Marine le Pen a été bousculée, mais pas qu’elle a des projets antidémocratiques. Alors c’est déjà ça de pris, bien sûr. Mais la grande blonde devrait assez facilement contre-attaquer dans les jours qui viennent, forte de ses idées toujours d’actualité et absolument pas remises en cause lors de cet échange.

Pour conclure, Lapix a fait le job, elle a réussi là où des dizaines d’autres avaient échoué, il ne s’agit pas de remettre cela en cause. Anne-So, t’as assuré. Promis, on ne dira plus que tu es le sosie raté de Mélissa Theuriau. Mais le verdict fait quand même flipper: dans les débats, qu’on l’encense ou qu’on la secoue, Marine Le Pen gagne à tous les coups. Reste à espérer que cet adage, qui m’a donné l’occasion de placer une subtile rime riche, ne s’applique pas aux prochaines élections.

mes courent après un ballon pendant 90 minutes et, à la fin, les allemands gagnent toujours.

President Eric

In Le salon, Roi des ânes on 10 janvier 2012 at 18:50

Par Roi des ânes

Ce midi, attablé dans un pub en dégustant un “egg and sausage sandwich” bien gras, je matais d’un oeil morne un reportage sur le TGV Londres-Birmingham sur Sky News. Quand, tout à coup, les regards des sujets de la reine Élisabeth autour de moi ont convergé vers l’écran plasma comme un seul homme. Même les rougeauds attaqués à la Amstel ont déserté les fléchettes pour s’approcher. Un vent d’incrédulité aimantait tous les regards vers la news incroyable que déclamait, émue, la présentatrice : Cantona candidat de l’espoir en France (in englich in ze text).

Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais imaginé un tel bonheur. Sa sortie sur les banques l’année dernière n’était qu’un apéritif, il nous réservait le cookie aux pépites de chocolat pour 2012.

Je le vois déjà régler la question de la taxe Tobin en deux temps trois mouvements: le col de chemise bien relevé devant la commission parlementaire, Angela regarderait sans broncher ses escarpins made in RDA ( pas moi, l’autre, le pays des Trabi). Sans compter qu’en politique étrangère ce serait le tapis rouge : avec Canto président c’est tout le UK qui monte au front à chaque vote avec nous. Je parie qu’ils se convertiraient même à l’Euro s’il leur demandait. Fini de faire copain-copain avec les ricains…

On la tiendrait notre Europe guérie de la peste financière : ouverture des marchés de la City et Paris avec un pénalty dans les burnes du trader de l’année…  Conférences de presses énigmatiques à grand renfort de mouettes et de chalutiers dans les métaphores, troc de la Marseillaise pour un “Oh Ah Cantona » national…

On était trop jeune pour voter Coluche, mais là, la tentation est grande. Quoi de plus logique quand on a été King Eric, le digne successeur de Guillaume le Conquérant,  de devenir, pour cinq années épiques, President Eric.

"Il y a quelque chose de moi qui m'échappe chez les autres." King Eric

Morano future

In Le salon, Pietro Della Rocca on 9 janvier 2012 at 16:06

par Pietro Della Rocca

Nadine Morano l’a décidé : en 2012, c’est elle qui régale. Pas un jour ne se passe en effet sans que la Bonemine 2.0 n’offre à la France une pépite lâchée à la télé ou à la radio. Une question peut donc légitimement tarauder le citoyen lambda, perplexe devant un tel déferlement d’inepties : pourquoi personne dans son camp politique n’empêche Nadine d’aller dire quotidiennement de la merde devant des millions de gens ? Tentative(s) d’explication.

Hypothèse #1 : personne à l’UMP ne s’est rendu compte que Morano était une bouffonne

Le 5 janvier dernier, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, Nadine Morano raconte n’importe quoi sur le taux de TVA en Allemagne, ne laissant plus aucun doute (si toutefois il en subsistait) sur son abyssale incompétence. On pourrait s’attendre à ce qu’un important parti politique, au pouvoir depuis de nombreuses années, tente de museler ses éléments les plus inconsistants risquant de jeter le discrédit sur toute l’organisation. Pas à l’UMP, où Nadine continue d’aller dire n’importe quoi sur tous les plateaux du pays, trop heureux d’accueillir un personnage qui à coup sûr va sortir une énorme connerie, assurant ainsi la promotion de l’émission. Aucun cadre du parti ne s’est-il donc aperçu de la vacuité de la ministre ? Quoi qu’on puisse penser de l’UMP, l’hypothèse semble assez improbable. Quoique, on parle quand même d’une organisation qui a confié le destin de ses jeunes à un intellectuel du calibre de Benjamin Lancar.

Content Benji

Hypothèse #2 : Morano parle à la France d’en-bas

Selon un récent sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, seul 13% de l’électorat ouvrier envisage de donner son vote à Nicolas Sarkozy au premier tour de l’élection présidentielle de 2012 (contre 34% à François Hollande et 32% à Marine Le Pen). Pour faire remonter la cote du président sortant, il n’est pas impossible que les brillants conseillers de l’Elysée aient élaboré une stratégie diabolique : envoyer au feu quelqu’un issu d’un milieu modeste, qui parle vrai et qui saura toucher au coeur l’électorat populaire. Sauf que comme le notait très justement Sophia Aram dans sa chronique du 4 janvier sur France Inter, la Nancéienne a une fâcheuse tendance à confondre populaire et vulgaire. Sans compter que Nadine risque de rapidement gonfler l’ensemble des Français à rabâcher sans relâche et avec une étrange fierté qu’elle a elle aussi grandi dans une cité. « Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part », chantait Brassens…

Hypothèse #3 : Morano fait diversion 

Le bilan du chef de l’Etat étant ce qu’il est (catastrophique), la tentation est grande au palais d’allumer des contre-feux pour éviter toute critique des cinq années de présidence sarkozyste. On imagine le petit Nicolas passer un coup de fil à son ami Rémi Pfimlin, président de France Télévisions nommé par ses soins : « Dis-donc Rémi, j’ai quelques journaleux qui me les brisent à parler de mon bilan, ça te dit pas de faire un Envoyé Spécial sur Morano histoire de détourner un peu l’attention ? Ca leur donnera un os à ronger. » Et Rémi de s’exécuter. Ce qui donnera le 15 décembre 2011 un Envoyé Spécial surréaliste, montrant Nadine Morano prenant l’apéro au bar du coin avec ses amis ou fredonnant du Patricia Kaas dans sa voiture. Une Nadine loin des clichés, simple, au grand coeur. Une Nadine tendresse.

Hypothèse #4 : Morano a des dossiers sur Sarkozy

Certainement l’hypothèse la plus probable. Un soir, vadrouillant dans les couloirs de l’Elysée après une réception un peu trop arrosée, Nadine surprend Nicolas Sarkozy moulé dans une combinaison de cuir en train de se faire fesser par un Xavier Bertrand muni d’une cravache. Très réactive en dépit des dix-huit vodka-pomme qu’elle s’est enfilée alors qu’elle essayait de pécho l’ambassadeur de Moldavie, elle sort son Samsung Galaxy S de fonction et immortalise cette scène de débauche. Ca y est, Nadine tient le président par les couilles, et désormais plus personne ne pourra l’empêcher d’aller poser son flow qui donne la migraine dans tous les studios de l’Hexagone.

Emmène-moi danser ce soir

Libre au lecteur de conserver l’hypothèse qu’il juge la plus crédible, où de les rejeter toutes. Quel que soit le fin mot de l’histoire, chérissons les circonstances qui ont fait de la quiche lorraine un personnage récurrent du PAF. Car quoi qu’on pense de Nadine Morano – et Dieu sait qu’ici on n’en pense pas du bien -, elle nous fait quand même bien marrer.

Palmarès 2011: Top 3 – Citations

In Au pied du sapin, Le salon on 29 décembre 2011 at 17:14

On a tous calé 2 ou 3 conneries cette année, dont on n’est pas forcément fiers. Sauf que certains l’ont fait devant des caméras. Parfois, c’est quand-même à se demander s’ils l’ont pas fait exprès. Un top 3 qui donne envie de rester un sombre individu inconnu et anonyme.


Pietro Della Rocca

1. « Le livre qui m’a le plus marqué ? Sans doute Zadig & Voltaire. Parce que c’est une leçon de vie, et je m’y replonge d’ailleurs assez souvent » – Frédéric Lefebvre

Prenant un air d’intellectuel inspiré, Frédéric Lefebvre essaie d’adopter une posture d’érudit et se ridiculise aux yeux de la France entière. Une pépite.

2. « Nous proposons que le savoir-faire qui est reconnu dans le monde entier de nos forces de sécurité permette de régler des situations sécuritaires de ce type » – Michèle Alliot-Marie

Le 12 janvier 2011, alors que le peuple tunisien se dresse pour plus de liberté, la Ministre des Affaires Etrangères propose à son ami Ben Ali l’aide des forces de sécurité française pour mater l’insurrection. Symptomatique d’un gouvernement qui fait tout à l’envers.

3. « Eva Joly ? Qu’elle retourne en Norvège ! » – Jean-Pierre Castaldi

La candidate à la présidentielle pour EELV aura subi de nombreuses attaques xénophobes – provenant parfois des plus hautes sphères de l’Etat. Jean-Pierre Castaldi, père de Benjamin (famille d’intellectuels donc), incarne à merveille le beauf raciste et inculte. Son plus beau rôle, juste après celui du concessionnaire dans « Ma femme s’appelle Maurice ».


Roi des Ânes

1. « Tu me fais du bien, Juliette. » – La guerre est déclarée

Je ne sais pas si c’est la voix de con, ou la tête de con de Jérémie Elkaïm qui fait que ça marche aussi bien en conclusion de la bande-annonce du film, mais c’est une réplique culte car elle répond aux deux impondérables du cinéma français: d’abord mal écrit et ensuite mal joué.

2. « Justice est faite » – Barack Obama

Loooooooooosers…

3. « Monte dans l’avion, imbécile, toute ma vie, il aura fallu que je supporte tes conneries »! – La femme de Ben Ali à Ben Ali

Le rôle des femmes dans les révolutions arabes va faire l’objet d’études approfondies, car il semble bien que ce soient elles qui portent la culotte.


Slim Kid M

1.  »What is it about? » – Dominique Stauss-Kahn

C’est ce qu’aurait dit DSK aux policiers venus l’interpeller directement dans son avion. Priceless, comme disent les jeunes.

2.  »Les Français à force d’immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux” – Claude Guéant

T’en fais pas pour nous, Droopy, on est très bien en France avec tous nos amis immigrés incontrôlés…

3. ‘‘Tu m’emmerdes avec ta question! » – Marc Liévremont

Liévremont avait beau porter une moustache de mousquetaire, ce n’est pas pour autant qu’il se pointait en conférence de presse avec un fleuret, mais bien armé de son bazooka… Le stress des oraux, très certainement.


Vlameth Brevada

1. «PS : inutile de s’occuper des gravats et autres bazars entassés sous la terrasse : c’était là quand nous sommes arrivés ici.» – Xavier Dupont de Ligonnès

Le fait que cette indication soit donnée en Post Scriptum relève selon moi du génie. Pour le lecteur qui n’aurait pas suivi cette histoire, sachez que le bazar entassé sous la terrasse était effectivement sans importance, puisque ce n’était que les cadavres de sa femme et de ses enfants.

2.« Le salaire moyen d’un Chinois, c’est 10% du SMIC, et ils sont heureux.» – Jacques Séguéla

S’il existait une application iPhone pour générer des conneries à la demande, elle s’appelerait Jacques Séguéla.

3. « Je peux quand même dire que je voterai Hollande! » – Jacques Chirac

Une citation qui fait naître bien des regrets: si Chirac avait élé gâteux toute savie, il nous aurait encore plus fait marrer. Et il aurait peut-être pas autant fait de la merde pendant toute sa carrière…