Un blog en 6 pièces

Archive for the ‘Slim Kid M’ Category

Cadeaux de Noël : Orelsan vs Youssoupha (concerts)

In Au pied du sapin, Slim Kid M on 9 décembre 2011 at 15:41

par Slim Kid M

Noël approche, et les locataires pensent à leurs lecteurs qui ne savent pas quoi offrir en cette charmante occasion. N’hésitez plus, rejoignez-nous au pied du sapin et suivez nos conseils. Aujourd’hui quelques pistes de réflexion pour vous sortir de cette aporie qu’est de choisir entre 2 concerts de rap!!

Vous voilà le 24 décembre, 15h00, vous avez enfin tous vos cadeaux. Tous ?… Non, il manque celui de votre petit cousin de 20 ans (ou frère, ou soeur, ou copain, ou autre…)!! Meeerde… l’heure n’est plus au shopping mais à nos fidèles amis, les cadeaux dématérialisés de dernière minute !! Pas mesquin, vous foncez sur un site de billetterie en espérant acheter  le premier billet qui vous glisse sous la souris.

Vous savez que le zinc est fan de rap, mais vous le hip hop ce n’est pas votre truc ! Pourtant vous devez faire un choix devant l’offre pléthorique des concerts parisiens… Très rapidement, vous éliminez un paquet de concerts louches et/ou peu  avenants (Kery James en acoustique aux Bouffes du Nord… no comment  ; Capitale du Crime en tournée, non merci…) et hésitez entre deux valeurs à peu près sûres : Orelsan à l’Olympia le 31 mai 2012 et Youssoupha à l’Olympia le 7 mai 2012.

Visuel non contractuel - Ne vous arrêtez pas à la photo, lisez l'article.

Malheureusement, ni le prix (aux alentours de 30€) ni la salle (l’Olympia, pas besoin d’épiloguer… ça déroule), ni la période, ni ta mère ne vous permettent de clairement les départager. Too bad.

Il faut donc se pencher plus en détail sur les propositions artistiques des deux rappeurs (si, si : tous ces mots dans la même fin de phrase).

ORELSAN, vous le connaissez forcément. C’est le rappeur qui s’est retrouvé, sans rien demander à personne, au centre d’une polémique, comme la France les aime, sur la misogynie du rap français. La tempête médiatique, disproportionnée et malencontreuse, aura seulement permis à certains journalistes et politiques de tomber dans le piège du politiquement correct sans prendre la peine d’écouter l’album. L’artiste, sans vraiment s’expliquer ou s’exprimer, profitera involontairement de cette publicité à grande échelle. Orelsan a sorti dernièrement son deuxième album,  Le Chant des Sirènes, dont vous pourrez lire une critique ici. L’album a été plutôt bien accueilli, par la critique comme le public. Incontestablement,  quelque chose se dégage de son univers : les thèmes sont inhabituels, l’écriture est souvent  efficace, l’artiste n’hésite pas utiliser l’autodérision et propose une vision très juste de son époque.  En gros, le Jimmy Punchline de Caen est suffisamment  sympathique et intéressant pour se demander si l’on peut aller à son concert. Mais c’est justement là que le bât pourrait blesser car si Orelsan a de bonnes idées, il ne semble pas avoir pas le charisme qui va avec. En tout cas, jusque-là  Toutefois, ces derniers temps, Orelsan a enchaîné quelques plateaux télé : le chanteur n’a toujours pas l’air très à l’aise, mais il présente une formation avec un backing band qui fait naître quelque espoir pour  un show de qualité, ou en tout cas, de la curiosité.

 

Youssoupha vous le connaissez peut être. C’est le rappeur qui s’est vu condamné par la justice pour avoir menacé de mort ‘ce con d’Eric Zemmour’ dans une de ces chansons. Pour le coup, il n’y a pas eu de polémique ni de tempête médiatique. Mais plusieurs lettres ouvertes de la part de Youssoupha jusqu’au récent Menaces de Mort  qui  figurera dans son prochain album, Noir Désir. Depuis 2007, le Lyriciste Bantou a démontré tout son talent à travers deux albums et plusieurs chansons devenues des classiques. Au programme : réflexion, écriture aiguisée, flow, sens de la répartie, punchlines à la pelle (cf L’Effet Papillon)… Chez Youssoupha, les thématiques sont plus ‘streetement’ traditionnelles, et fortement inspirées par le Congo Kinshasa  (où l’artiste est né et a passé une partie de son enfance).  Sur scène,  la formule est connue  : MC lead + backeur + DJ (voire même 2 DJs pour ces dernières prestations à la Cigale). L’homme a une bonne  prestance sur scène et un vrai lien avec son public. Tout cela reste bougrement efficace.

Au final, le concert d’Orelsan est tentant avec sa formule instrumentale, sa hype qui le porte des soirées Can I Kick It au plateau du Grand Journal et tous les kids qui le suivent partout en France. Mais en ce qui me concerne, pour Noël, je choisirai Youssoupha, histoire de voir un bon concert de rap français à l’Olympia… Et ça, c’est pas tous les jours.

Lettre ouverte à Cyril Linette, directeur des programmes Sport sur Canal+

In Le home cinema, Slim Kid M on 28 novembre 2011 at 18:07

par Slim Kid M

Fatigué d’avoir trop crié sur ma télé, mais trop énervé par les commentaires ahurrisants de Christophe Dugarry pour rester silencieux, je me suis dit que j’allais écrire au directeur du service des sports de Canal+, Cyril Linette (rien à voir avec Cyril Lignac… mais peut être bien avec Lynette Scavo). Soutenu et poussé dans ma démarche par pas mal de gus – dont certains habitent ou fréquentent assidûment l’Appartement Collectif – j’ai pris mon plus beau stylo bille et envoyer ma missive à qui de droit. Et comme je n’ai pas l’adresse perso de Linette, je vous la fais partager ci-dessous.

Monsieur Linette,

Je souhaite par la présente vous signifier mon mécontentement et ma consternation face à la lente mais continuelle dégradation des commentaires des matches de foot sur votre antenne de Canal+ ; et avant toute chose, ceux de Christophe Dugarry, dont je vous demande ni plus ni moins de vous séparer,  sous peine de quoi je résilierai mon abonnement à Canal +.

Duga au mic

J’imagine qu’aujourd’hui, nous sommes des milliers à ne plus supporter le ton péremptoire, les leçons de morale et de jeux prodigués par le ‘chef’ Dugarry – qui a sûrement dû oublier quelle tanche il était lorsqu’il évoluait sur les terrains de football (mais que nous n’oublierons pas grâce aux rediffusions bi-annuelles de certains matchs – la finale de l’Euro 2000 en tête – sur la TNT). C’est bien simple : Dugarry tire à vue sur des cibles subjectives ; dresse des vérités générales à partir de ses impressions contredites systématiquement par les chiffres et/ou les ralentis ; défonce les arbitres à longueur de match comme s’il était à l’abri de toute erreur ; et dès la 70e  minute répète inlassablement sa vision des choses (n’hésitant pas à orienter les faits de match dans son sens) et tant pis si une partie dure 90 minutes…

En un mot, Dugarry s’est Jean-Michel Larquisé… et ce, à 39 ans après seulement 5 ans de « consultant-technique’’.

Jusqu’ici, je ne disais rien, ruminant dans mon coin mon exaspération devant la bile de Duga qui n’a d’égale que la vacuité des informations du pauvre Philippe Doucet (c’est vraiment sérieux ces nouveaux ralentis qui suivent des joueurs en surbrillance reliés par un trait ??? WTF, comme disent les jeunes). Mais hier, lors de OM-PSG,  le duo de choc Margotton-Dugarry, sans se forcer, a eu raison de tous mes voisins, horripilés dès le quart d’heure de jeu et dégoutés du football à la 60e (supporters Marseillais et Parisiens mélangés). C’est donc au nom des passionnés de foot du dimanche soir, ceux qui ne demandent qu’à finir leur week-end en paix chez eux ou dans un bar, que je vous supplie de ne plus programmer Christophe Dugarry (champion du monde et d’Europe, meilleur ami de Zidane… oui je sais) lors des matches de Ligue 1. Même s’il n’aime pas ça, qu’il aille commenter la Champion’s, où l’on entend beaucoup moins sa grande gueule.

Par avance, merci.

Slim Kid M, et bien d’autres (je peux donner des noms si vous voulez)

Ps : je ne soulèverai pas ici la question de l’appauvrissement du traitement du foot par Canal et de sa déviance vers le pur entertainment avec notamment la non-émission de foot qu’est le CFC et le comic-show de l’EDD (RIP l’Equipe du Dimanche), mais sachez, Monsieur Linette, que je n’en pense pas moins.

Un pas en arrière

In Le salon, Slim Kid M on 28 octobre 2011 at 14:16

par Slim Kid M

Je profite de ce fabuleux espace d’expression qu’est cet Appartement pour rendre hommage à ZYED et BOUNA, disparus il y a tout juste 6 ans. Depuis, l’ambiance s’est nettement dégradée, entre déclarations abjectes et lois xénophobes votées sous le manteau. Nous pensons toujours à eux et à toutes celles et ceux qui portent les révoltes sociales en France pour croire à un futur tous ensemble (et non pas chacun chez soi).

Le 27 octobre 2005, disparaissaient donc Zyed et Bouna, électrocutés dans un transformateur EDF après une course poursuite avec des agents de police alors qu’ils n’ont « commis aucun délit ni tentatives de délit ». Cet accident fut l’élément déclencheur des ‘émeutes urbaines ». Les manifestations de violence témoignaient, quelque part, d’une furieuse envie d’être considérés et reconnus par la République comme des citoyens français à part entière.

Dans la seule journée d’hier, comme un symbole et un désaveu, le chroniqueur Éric Zemmour a obtenu auprès du tribunal correctionnel de Paris la condamnation du rappeur Youssoupha Mabiki pour une chanson où l’artiste menaçait « ce con d’Éric Zemmour ». Dans le même temps, Laurent Wauquiez, jamais en reste, souhaite « réserver une partie des logements sociaux à ceux qui travaillent »…

Petit rappel de l’affaire Youssoupha – Zemmour, vu par Youssoupha

Depuis 6 ans et le tragique accident de Clichy-sous-Bois, les choses ont clairement pris forme. Le gouvernement semble s’amuser de repousser toujours plus loin les limites du politiquement correct et du racisme ordinaire. Alors qu’en 2005, les provocations injurieuses de Nicolas Sarkozy, ministre énervé du Karsher, étaient un acte isolé dans le gouvernement de Villepin, aujourd’hui chaque ministre ou représentant UMP y va de sa petite phrase,  s’enfonçant  joyeusement dans l’ignominie et leur souci d’opposer les gens entre eux. En 5 ans, presque toutes les minorités et catégories de la population ont été ciblées, humiliées, stigmatisées et accusées d’être responsables de tous les maux de la France : jeunes de banlieue, musulmans, chômeurs, immigrés, Roms (et Roumains dans le même sac, tant qu’à faire) en tête.

A l’approche des présidentielles, il est évident que ses déclarations à l’emporte-pièce s’intensifieront, avec la ferme volonté d’enflammer les esprits et de diviser, bien aider par des médias qui sortent le tapis rouge à des polémistes aux idées nauséabondes (Eric Zemmour, Robert Ménard, Elisabeth Lévy…). Pour ne pas oublier et mettre en relief cette lepénisaton des esprits d’une certaine droite actuelle, voici quelques extraits des plus belles déclarations de notre gouvernement. Liste, hélas, en construction  :

Nadine Morano :  »Moi, ce que je veux du jeune musulman, quand il est français, c’est qu’il aime son pays, c’est qu’il trouve un travail, c’est qu’il ne parle pas le verlan, qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers »

Nadine fait son marché

Brice Hortefeux« Quand il y en a un [à propos d’un jeune UMP d’origine maghrébine], ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes ». 

Chantal Brunel (ancienne porte-parole de l’UMP) :   »Il n’est pas normal que l’on ne rassure pas les Français sur toutes les populations qui viennent de la Méditerranée. Après tout, remettons-les dans les bateaux ! »

Claude Guéant :  »les Français à force d’immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux » .

Brice Hortefeux :  » Aujourd’hui, à Paris la réalité est que près d’un auteur de vol sur cinq est un Roumain »

Nicolas Sarkozy, à Grenoble :  »problèmes que posent les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms », s’ensuivant une circulaire visant explicitement les Roms pour une explusion collective.

Frédéric Lefèbvre : « Vous avez raison de soulever la question des étrangers, c’est un problème majeur dans notre pays. La délinquance, chacun sait qu’il y a des liens avec l’immigration. Ce n’est souvent pas correct de le dire, mais c’est une réalité que chacun connaît. »

Christian Estrosi :  »Quand quelqu’un, il y a 3 ans, 4 ans, 10 ans, a demandé à accéder à la nationalité française et au terme de cela, refuse un certain nombre de principes et notamment viole la loi en permanence, ce n’est pas acceptable. Français ou voyou, il faut choisir. »

Claude Guéant :  »Il y a une immigration comorienne [à Marseille] importante qui est la cause de beaucoup de violences. Je ne peux pas la quantifier. »

A suivre…

Le 6-coups de la semaine / n°2

In Le salon, Slim Kid M on 12 octobre 2011 at 11:48

par Slim Kid M

Chaque semaine, un locataire de l’Appart’ videra le chargeur de son 6-coups sur 6 gogols dont l’absence sur la planète serait un bienfait pour l’Humanité. Une incitation claire et nette au meurtre médiatique, rien de moins. Cette semaine, une sélection humaniste labellisée  »intérêt public ».

1. Christian Jeanpierre

Pour qu’il se taise. Enfin.

2. Nadine Morano.

Vous tapez ‘Nadine Morano’ dans youtube. Vous regardez n’importe quelle vidéo 10 secondes, avec ou sans le son. Et vous ferez comme moi. Un geste citoyen, en somme.

3. Philippe, de la pub Leclerc

Les radiophiles savent de qui je parle. Et ce serait un grand service que je rendrai à tout le monde en l’alignant lui, sa femme, et sa belle maman !!! Putain de bonnes affaires.

4. Arthur

Je pensais le guss disparu du PAF… Voilà-t-y pas qu’on m’apprend ce dimanche, sur les routes bourguignonnes, qu’il anime une émission sur Comedie [sic]. En traversant Paris, je vois sa ganache une trentaine de fois avec un putain de nez rouge sur toutes les colonnes Morris… Et de lire qu’il serait  »entré dans le club des comiques »!! C’en est trop : sanction!

5. David Guetta

Pour crime contre l’humanité. Pas moins. L’homme m’importe peu, mais sa musique…Et c’est pas la petite chinoise du clip de « Little bad girl », contrainte de refermer son commerce parce que la Terre s’arrête de tourner, qui me contre-dira.

6. Daniel, de Chez Anatole (en Côte d’Or)

J’aurais pu citer Claude Guéant, qui le mérite par son assiduité et ses efforts répétés, mais je préfère dézinguer le racisme ordinaire de la France de bar : anti-noir, anti-arabe, pro-Marine… Et il aurait même souhaité la défaite des Bleus contre les Britons, le bougre. Et le patriotisme, merde!
Le 6-coups n°1, c’est par ici.

Jay Z, Kanye West, Common, Nas sont sur un bateau

In Près des enceintes, Slim Kid M on 12 août 2011 at 12:03

par Slim Kid M

Un premier article dans la facilité pour ma part : pour bien profiter de votre week end prolongé, je vous offre sur un double bonus américain. 

Aujourd’hui, vendredi 11 août, sont sortis simultanément les clips plus qu’attendus (si, si… vous aussi, vous les attendiez) de OTIS et GHETTO DREAMS, et ca fait grand bruit.

OTIS, issu de l’album Watch The Throne des deux compères JAY Z & KANYE WEST, sur un sample de… Otis Redding, produit par K. West. Il y a une grosse voiture, des jeunes gens qui batifolent, du rap et des cris, des filles, du feu, des pétards… Il y a l’Amérique.

GHETTO DREAMS, premier single du prochain album de Common (je pense). Un featuring COMMON & NAS qui sent bon les 90’s, la barbe en plus. C’est plus minimaliste, mais on y trouve quand même une fille, des rappeurs dans  les escaliers. Ca cuisine et ça kicke sur une prod de No ID… L’Amérique, quoi!

Aaaaaah la jeunesse….